Eglise saint Hilaire de Tauxières-Mutry

      Hilaire est le saint patron de la paroisse la Grappe et l'Epi. A l'heure où la Gaule était encore romaine, saint Hilaire de Poitiers a été une figure marquante du christianisme. Né vers 315, à Poitiers, appartenant à la riche noblesse d'Aquitaine, Hilaire était doté d'une solide formation littéraire et devint, bien que marié, évêque de Poitiers vers 350.

    C'est alors que commence son combat contre les évêques Ariens soutenus par l'empereur romain Constance II.
Il s'applique alors à faire progresser la foi et exerce une grande influence sur les évêques gaulois de son époque.
Il décède à Poitiers vers 367. En France, plus d'une soixantaine de paroisses portent son nom.

 

 

    Recrépie il y a quelques années, cette église cache allègrement son âge ; en effet, aux vues des éléments architecturaux, les spécialistes situent sa construction aux environs de l'an 1200. Différents remaniements sont intervenus depuis. La nef, très simple, avec trois travées, est complétée au sud par un bas-côté de même longueur. Chacune de ces deux parties est recouverte d'un plancher.

     Le transept comprenait deux chapelles mais celle du croisillon nord a été remplacée par la sacristie. La tour du clocher est au dessus de la croisée du transept. Cette croisée relativement étroite, sert de chœur. En prolongement, le sanctuaire se termine par un chevet plat. La tour étant rectangulaire et non carrée comme bien souvent, elle impose à la base de la flèche une forme peu commune. Sa maçonnerie en pierres appareillées, différente de celle du reste du bâtiment, laisse supposer qu'il s'agit d'une adjonction dont l'époque serait à préciser.

    On peut regretter que la dernière réfection ait rendu les surfaces trop régulières et que des imitations de pierres de taille ait été réalisées à certains angles.