Eglise Saint Nicolas  de Chigny les Roses

L'église, dédié à Saint Nicolas, comporte un chœur datant du XVIème siècle percé de grandes fenêtres flamboyantes, avec des nefs romanes.
La flèche du clocher s'élève sur une grosse tour massive.
De chaque coté du chœur, deux autels sont dédiés à Notre Dame et St. Nicolas
On pense que cette église a été au début de sa construction une chapelle, une petite église d'un prieuré de quelques moines dépendants du monastère de St. Remi.

 

CONSTRUCTION
Elle se présente comme un vaisseau en longueur, orientée au N.NE et flanquée de bas côtés.
L'autel principal a pris la place du Presbyterium, lieu où se tenaient les personnages importants des basiliques romaines,
donc pour l'église, l'évêque, puis ensuite la place de Dieu même sur l'autel (tabernacle, héritage du Saint des Saints du temple de
SALOMON).
Depuis le concile Vatican II, un autel mobile face au peuple a été installé, le chœur élargi en repoussant les stalles vers les murs latéraux.
Les piliers massifs et trapus, de tailles différentes, sont composée d'assemblages de petits matériaux, leurs bases et chapiteaux, si on les regarde bien, semble être pour les arcatures du chœur des réemplois. Certains chapiteaux ressemblent à des bases de colonnes posées à l'envers.
Une entrée latérale importante et très marquée sur la rue donne accès à la nef, au clocher et à la tribune de l'orgue
ChignyEglisecimetiere.jpg (14808 octets)

 

Chignyeglise.jpg (15105 octets)

MOBILIER
Il se compose de bancs, autels, statuts,  retable baroque sur le maître autel, confessionnal, boiseries anciennes, très belles stalles, chaire à prêcher démontée et sauvée du feu. Un maître autel au décor baroque simplifié (1750 env.)
Un
TREF, ou poutre de gloire, domine la nef avec un crucifix en bois.
STATUES
VIERGE, autel de gauche et son décor baroque simplifié. St. NICOLAS, patron de l'église, autel de droite. Une statue de la Vierge présentant l'enfant, dans une niche au dessus d'un ancien passage devenu placard. Ste. ANNE,
Ste. AGATHE, St. VINCENT, St. SEBASTIEN. Un Christ en ivoire, don de Madame POMMERY.
VITRAUX
Une série de vitraux figuratifs rappelant les hauts faits de l'église. De facture récente pour plusieurs, l'un d'eux, plus ancien du coté du confessionnal.
ORGUES
Un jeu d'orgues remaniés mais qui a gardé une bonne sonorité (XVIII ème)
CLOCHER
Il est composé de quatre cloches et d'une pendule ancienne (XVII ème) encore en place, le tout a été électrifié.